Home » L’ASPAS » Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

100% INDÉPENDANTE

IMG_1342
L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages est une organisation non gouvernementale (ONG) 100% indépendante qui a fait le choix de ne percevoir aucune subvention publique pour préserver son autonomie et sa liberté d’action. 

C’est uniquement grâce au soutien d’adhérents
et de donateurs qu’elle agit au profit de la nature.

ACTIVE

L’ASPAS oeuvre pour la protection de la faune sauvage, pour la préservation du patrimoine naturel et pour la défense des droits des usagers de la nature.

Télécharger le Goupil spécial anniversaire 1980 - 2010

Télécharger le Goupil spécial anniversaire (1980-2010)

Elle mène des campagnes d’information pour mobiliser l’opinion publique et interpeller les élus . Elle réalise des expositions, des diaporamas et édite des guides et brochures pour sensibiliser le grand public à la nécessité de protéger les milieux et les espèces. Elle demande l’arrêt de la chasse le dimanche, réhabilite les animaux dits « nuisibles », protège les oiseaux migrateurs vis-à-vis de la chasse, etc. 

Exemples de campagnes ASPAS :
La connaissance et la protection des loups, la réhabilitation des animaux «nuisibles», la préservation des oiseaux migrateurs, la protection des amphibiens, la promotion du jardinage biologique, l’interdiction des poisons dans la nature,…

Des brochures et des guides :
Vive le renard !, Vive le blaireau !, Cessez le feu !, Ces animaux qui dérangent, Guide de découverte des animaux en méditerranée, Guide d’identification des animaux sauvages, les insectes jardiniers…

EFFICACE

Avec plus de 2 000 procédures engagées devant les tribunaux depuis 30 ans, l’ASPAS œuvre efficacement pour le respect et l’évolution du droit de l’environnement.  Grâce à une forte expérience et un savoir-faire juridique l’action de l’ASPAS porte ses fruits : en 2008 l’association est reconnue d’utilité publique . Si le loup est aujourd’hui protégé en France, si l’on peut interdire aux chasseurs d’entrer dans sa propriété, si les coccinelles sont utilisées par les jardiniers, c’est en grande partie grâce à l’ASPAS.

Des objectifs concrets pour la nature :