Convention de Washington

La Convention de Washington

 
Texte de référence
Convention de Washington (USA) du 3 mars 1973 sur le commerce international des espèces sauvages menacées d’extinction, parfois appelée CITES (Convention on International Trade of Endangered Species).

Pourquoi ?
Le commerce international de la faune et de la flore sauvages à but (très lucratif) est responsable de la réduction massive des effectifs de nombreuses espèces animales et végétales. La surexploitation des espèces sauvages à des fins commerciales a provoqué une telle inquitéude que cette convention a été élaborée afin de les protéger et d’empêcher que le commerce international n’entraîne leur disparition.

Le principe
Connue sous le nom de CITES, la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction est entrée en vigueur le 1er juillet 1975 et compte environ 160 parties (pays, ONG,…). Ces pays interdisent le commerce international des espèces menacées d’extinction inscrites sur une liste et réglementent et surveillent le commerce d’autres espèces qui pourraient le devenir.