• La grive à pieds jaunes ne sera pas chassée grâce à la mobilisation citoyenne

    La grive à pieds jaunes est une espèce considérée comme menacée d’extinction. Pourtant, le préfet de Guadeloupe en avait ré-autorisé la chasse cette année. Les associations locale (L’ASFA)(1) et nationales (ASPAS et LPO) se félicitent de la décision du ministère en charge de l’écologie qui s’est saisi du dossier : la grive à pieds jaunes ne sera finalement pas chassée cette année.
    Lire la suite

  • Goupil n°126 – Juillet 2016

    Retrouvez toute l’actualité de l’ASPAS dans Goupil, le magasine trimestriel réservé aux adhérents de l’association. Au sommaire du numéro 126 : Dossier : Quand écologie rime avec économie, Témoignez pour les « nuisibles »,  Pêche aux requins à La Réunion : les associations arrêtent le massacre !, Du côté des Réserves de Vie Sauvage®,  etc.

    Lire la suite

  • Pêche aux requins à La Réunion : les associations arrêtent le massacre !

    Dans le cadre du programme Cap Requins 2, l’État autorisait la pêche d’un nombre illimité de requins tigres et bouledogues dans l’une des zones les plus protégées de la Réserve naturelle marine de la Réunion, jusqu’au 31 décembre 2016. Saisi par les associations ASPAS, Longitude 181, One Voice et Sea Shepherd (1), le Tribunal administratif de Saint-Denis a suspendu cet arrêté et mis fin à cette pêche !Lire la suite

La grive à pieds jaunes ne sera pas chassée grâce à la mobilisation citoyenne

grive-S.Morin.500

La grive à pieds jaunes est une espèce considérée comme menacée d’extinction. Pourtant, le préfet de Guadeloupe en avait ré-autorisé la chasse cette année. Les associations locale (L’ASFA)(1) et nationales (ASPAS et LPO) se félicitent de la décision du ministère en charge de l’écologie qui s’est saisi du dossier : la grive à pieds jaunes ne sera finalement pas chassée cette année.
Lire la suite

Chasse : Haute sécurité en Haute-Savoie

randonneurs-500

C’est une première en France ! Suite à un accident mortel, dans le massif du Semnoz en décembre dernier, les services préfectoraux et la Fédération de chasse départementale ont annoncé hier l’interdiction de tous les chasseurs dans certaines zones très fréquentées, et la restriction de la chasse dans d’autres. L’ASPAS salue ces mesures départementales de protection des promeneurs, qu’elle réclame depuis des décennies. Mais le ministère de l’Environnement reste apathique face aux accidents de chasse…Lire la suite

Bonne nouvelle : désormais c’est la brucellose que l’on va éradiquer, pas les bouquetins !

bouquetin-R.Collange.500

Révoltés par l’arrêté préfectoral qui avait ordonné l’abattage de tous les bouquetins du Bargy âgés de 5 ans et plus, l’ASPAS, One Voice et des accompagnateurs en montagne avaient saisi le Tribunal administratif de Grenoble. Presque 3 ans après ce massacre, le juge a considéré que la décision du préfet avait été adoptée à la suite d’une procédure illégale : le public n’avait pas été invité à se prononcer sur cet abattage.Lire la suite